top of page

Le voyage de la petite âme Huna...4


Ici et maintenant est l’instant de puissance. Manawa.


Manawa, soyons ici et maintenant, le présent est le moment de pouvoir.

Ce précepte est là pour nous dire que le présent est le seul moment qui existe et dans lequel nous avons la possibilité de vivre, changer et évoluer.

Aussi que le présent est la sagesse du passé, de l’expérience et plus nous sommes dans cette présence, plus nous avons le pouvoir de changer notre passé et notre futur.


Lorsque nous sommes présents à nous-même, nous sommes conscients des réalités qui nous entourent, qui sont là pour nous guider et nous remplir de tout ce dont nous avons besoin pour suivre notre vérité intérieure. Nous développons alors pleinement cette capacité de saisir tout ce qui est en restant conscient du moment d’éternité que nous vivons à chaque instant.


Reprenons le parcours de Huna, notre petite âme volontaire.

Dès sa naissance, son âme continue de travailler pour s’adapter à ce corps physique et cela lui demande une présence de chaque instant pour ressentir ce nouveau véhicule, le comprendre, découvrir les outils à disposition pour le satisfaire et l’entretenir, le faire fonctionner, etc…. Elle n’a pas la notion du passé ou du futur, elle est juste là, présente, ici et maintenant pour se structurer à chaque instant dans cette nouvelle vie. Et au fur et à mesure que Huna grandit, une fois mieux adaptée à son corps, elle commence à s’ouvrir au monde extérieur, à entrer en interaction avec lui et à s’émerveiller de tout ce qui l’entoure.

Huna découvre les 5 sens qui lui permettent de s’orienter, de se guider, de communiquer. Elle entre alors dans une nouvelle dynamique du présent pour découvrir et appréhender le monde dans lequel elle vient de s’incarner.


Puis arrive le temps des émotions, des sentiments, des impressions. Une autre réalité s’offre à elle, telle une résonance intérieure directement liée au monde extérieur. L’apprentissage des émotions de Huna est une à la fois, et lorsqu'une émotion apparaît, elle est prise dans ce bouillon intérieur sans savoir comment le libérer, le pacifier, l’adoucir. Elle est encore une fois en pleine présence de tout ce qui la traverse et le vit pleinement.


Le mental de Huna n’est pas encore structuré, ses pensées n’ont pas encore de pouvoir de création, elle est encore dans l'apprentissage de ce monde nouveau.

Lorsque nous sommes enfants, seul le présent existe. Nous n’avons pas encore le pouvoir de créer mais nous sommes pleinement dans les qualités du divin. Le Beau, le bien, le vrai, le pur.


Sans notion du passé et du futur, nous avançons dans ce moment d'éternité qu’est le présent, et auquel nous réagissons à chaque instant à travers les outils que nous possédons, les sens, les émotions, les ressentis, et nous agissons en conséquence, à l'écoute de ces messages que la vie nous donne à chaque instant qui passe. C’est seulement une fois que nous commençons à réfléchir que le mental s’en mêle. Basé sur les informations de l’enfance et le personnage que l’âme a choisi d’incarner, il commence à prendre des décisions par lui-même en se référant au passé et à ce qu’il pense qu’il doit faire pour se sécuriser dans le futur. Le présent commence alors tranquillement à disparaître.


Commence le jeu de la vie sur Terre, la dualité entre ce que je pense et ce que je ressens. Nous voilà de plus en plus sous emprise de la séparativité, le chemin que nous propose d’expérimenter la 3ème dimension sur Terre. En effet, le but de l’incarnation, de vivre un corps de chair, est d’apprendre à maîtriser le mental pour sortir des polarités et retrouver l’unité en soi, mais aussi de vivre la création de la Source dans le but de la conscientiser et de ramener cette information à son origine.

Seuls les opposés permettent à la conscience de faire l’expérience de la réalité. Nous ne pouvons pas connaître le froid si nous n’expérimentons pas le chaud. Une fois l’expérience vécue des deux, nous pouvons choisir de nous mettre juste au milieu, dans la tiédeur et créer un équilibre qui rend neutre les forces qui s’opposent.


C’est vers l’âge de 7 ans que notre petite âme Huna va commencer à construire son personnage, un programme de survie qui, selon le lieu et la société dans laquelle elle a choisi de s’ incarner, va plus ou moins se mettre en opposition avec son être profond. Cela est nécessaire pour aller à la rencontre d'elle-même. Plus le personnage se structure, plus le mental se structure et plus Huna sors de l’instant d’éternité. Elle fait l’expérience du temps, des limitations, des émotions, autant d’informations liées à la croyance que le passé et le futur existent. Cependant, c’est dans le présent que Huna ressent, c’est ici et maintenant que son corps physique expérimente, même si elle se perd dans sa tête, son véhicule de chair est constamment en train de décoder ce qui est dans le présent.


Le passé n’est plus là, et nous récoltons ses fruits, le futur est sur le point d’arriver et nous plantons ses graines. Seul le présent existe et nous permet de créer notre réalité en conscience. Donner du pouvoir au passé, c’est lorsque nous considérons que ce que nous vivons est la conséquence de celui-ci. Nos choix, nos décisions, nos croyances ne sont plus basés sur l'écoute du présent, ils suivent le programme de survie, le personnage. Donner du pouvoir au futur, c’est lorsque nous sommes dans la peur de ne pas satisfaire nos besoins, besoins basés sur le mental, et l’insécurité.


Lorsque nous sommes pris dans ces espaces temps, nous ne sommes plus présents à nous-même, nous pensons à ce que nous devons dire ou faire pour la situation de demain, par peur de reproduire ce que nous avons déjà vécu dans le passé, et tout ceci nous empêche de vibrer le présent, c’est à dire remarquer les odeurs et couleurs subtiles qui nous entourent, le silence, les nuages qui passent ou les gens autour de nous, mais aussi d’avoir l’opportunité de saisir ce que la vie nous dicte à chaque instant.


Ce sont les pensées, les décisions et les actions qui créent notre réalité et font de nous ce que nous sommes. Notre monde extérieur et ce que nous y vivons, est le reflet direct de notre comportement mental et physique présent. Lorsque nous changeons nos pensées et comportements dans le moment présent, nous transformons notre expérience. Il n’y a pas de réel pouvoir en dehors de nous car le divin est à l’intérieur.


Nous pouvons reconnaître le passé et le futur comme des éléments du présent. Dans cette perspective, le futur est tout ce qui est en relation avec ce que nous déterminons comme le moment présent et la même chose est applicable pour le passé. Ce que nous sommes à l’instant présent, c’est la sagesse du passé et l’avenir de cet instant présent. Tout futur est potentiel car si nous changeons notre présent, nous changeons notre futur. “Maintenant” est le seul moment où nous avons le pouvoir d’agir.


Beaucoup d’entre nous vivons actuellement dans ce monde sans même y être présents.

Si nous reprenons le parcours de notre petite âme volontaire Huna, qui fait l’expérience de son personnage, lorsque son mental est construit, la majeure partie de son attention est focalisée sur les souvenirs et mémoires du passé, les projections dans le futur, des rêves d’autre chose, d’un autre “soi”, etc… Cela diminue sa conscience et son attention au présent, ce qui a pour effet de diminuer également son pouvoir dans le présent.

Mais de quel pouvoir parlons-nous ? Et bien le pouvoir de créer, d’envoyer la bonne vibration, d’émaner l’onde qui va traverser nos champs d’énergie afin que la vie nous renvoie une expérience de la même fréquence.

Ce qui émane de nous nous revient, telles des ondes propagées qui rebondissent sur le jeu de la vie et nous reviennent dans la matière. Le monde extérieur n’est que le reflet de notre monde intérieur.


Pour retrouver le moment présent, il nous faut revenir aux sensations corporelles, au ressenti. Le corps physique est toujours présent.


Lorsque nous sommes enfants, les sens se développent et nous explorons notre environnement à travers eux. Le besoin de toucher à tout, de goûter, de sentir, de voir, de suivre ce que ça nous dit. Tous nos sens décodent la réalité présente, c’est pour cela qu’en revenant à nos sensations corporelles, nous développons notre pouvoir ici et maintenant.


La vie nous donne à chaque instant l’information du chemin à suivre. Plus nous sommes conscients de l’instant, plus nous écoutons nos perceptions de part les sens et les émotions, et bien plus nous nous connectons à notre véritable chemin ainsi qu’à notre véritable dimension d’être, car nous ne pouvons “Être” pleinement que dans le présent. Ce que nous sommes dans le passé n’existe plus, et ce que nous sommes dans le futur n’a jamais existé. Nous n’existons pleinement qu’au présent.


Si nous reprenons le principe Makia, “Là où l’on porte notre attention l’énergie créée", nous comprenons alors ce pouvoir dans l’ici et maintenant. Nous sommes des créateurs, nous avons le pouvoir de créer, de matérialiser, de manifester ce qui est en nous.

En étant conscients de notre réalité présente, nous pouvons observer plus facilement ce qui vibre à l’intérieur de nous, ce qu’est notre état vibratoire. La loi de résonance fait que la vie reflète tout ce que nous envoyons comme informations ; les pensées, les croyances, les émotions… Le monde extérieur est la projection de notre conscience.

Si nous ne sommes pas présents à nous-même et donc conscients de notre réalité, nous ne savons pas ce que nous émettons vers la matière. Nous nous retrouvons alors à vivre des situations qui résonnent avec notre inconscient, subconscient, mémoires actives..


Pour se connecter à notre pouvoir du moment présent, l’une des clés essentielles est d’utiliser notre vibration afin d’activer l’énergie. Nous sommes l’ensemble de nos ressentis, de nos émotions et si nous souhaitons créer en conscience notre réalité, nous pouvons amener notre futur dans le présent et y modifier notre passé. Pour cela, nous utilisons la pensée positive, cependant, il ne suffit pas de penser pour que la réalité se crée, il faut la vivre, la vibrer à l’intérieur de notre corps, qui lui est constamment dans le moment présent. Lorsque nous amenons la vibration, l’émotion correspondante à ce que nous souhaitons devenir, nous activons dans le présent cette information qui, et parce que c’est une fréquence, va émettre des ondes dans nos champs d’énergie pour finalement matérialiser, dans notre réalité extérieure, la manifestation correspondante.


Alors tout ceci nous ramène à cette expérience que nous sommes venus vivre sur Terre. L’objectif de cette expérience est de devenir de plus en plus conscients de qui nous sommes. Être conscient, c’est Être présent. Et c’est seulement dans cet instant privilégié que nous pouvons décoder les messages de l’univers, voir et comprendre les signes, vivre les synchronicités et jouer le jeu de la vie.


Chaque instant est sacré et précieux.


Le moment présent est un champ très riche pour l’expérience et l’aventure. Plus grande est notre présence, plus grandes sont notre influence et notre efficacité sur le monde qui nous entoure. Dans cet état de présence, nous ne sommes attachés ni par nos expériences du passé, ni par nos perceptions du futur. Tout devient possible et accessible car les seuls choix et décisions que nous prenons dépendent de notre vibration présente, ce que je suis, ici et maintenant, à cet instant précis, à l’écoute de ce que la vie me transmet, au bon endroit, au bon moment.


Telle notre petite âme volontaire Huna, tout au long de nos vies terrestres, nous sommes amenés à réaliser que tout ce que nous faisons est basé sur les émotions.

Ce sont les émotions qui imprègnent l’information dans notre champ de conscience et si elles ne sont pas comprises ou pacifiées, si nous n’en récoltons pas le fruit, ces émotions/mémoires prennent le pouvoir sur notre vie.


Nous sommes alors sous l’emprise de notre passé et de notre futur, car avec l’aide du mental qui reste centré sur l’expérience, le faire, tous nos choix ne sont que la résonance de nos mémoires. Le mental à l’habitude d’amener notre passé dans le présent et de scénariser un futur correspondant. La seule issue est de se vivre au présent, dans le ressenti du corps, l’écoute du cœur, et la Foi en ce que la vie nous apporte à chaque instant.


France Bouvrande.2022


79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page